Après son apparition plus que médiatique dès le lendemain de sa nomination dans la belle ville de Perpignan, Nicolas Sarkozy s'est rendu à la Courneuve.
La cité des 4000 (pour 4000 logements) a été en effet le lieu d'un drame ou un enfant de onze ans a perdu la vie lors d'une fusillade.
Jamais avard de bon mot notre ministre de l'Intérieur a promis aux habitants de "nettoyer" cette cité. Chirac nous avait parlé du bruit et de l'odeur, Sarkozy lui s'atttaque à la crasse.
Dans sa grande démagogie le ministre oubli certainement que la Courneuve et les 4000 plus particulièrement connaissent de gros problèmes depuis maintenant plusieurs décennies et que lui même deux années ministre de l'Intérieur n'a pas changé grand chose à cet état de fait.
Il est rassurant de voir que François Hollande et le PS ait comme toujours, eux aussi, la bonne réponse puisque la solution est : plus de police, évidemment il fallait juste y penser.

JNS