Le maire de La Courneuve, Gilles Poux (PCF) a souligné, lors d'une visite de présentation de la réhabilitation de la cité des 4000, que la rénovation avait pour but de "sortir de l'enfermement". Cette visite avait été prévue bien avant la mort d'un enfant de 11 ans, tué dimanche au pied de l'immeuble Balzac dans cette cité. "Un an après les démolitions des barres Ravel et Presov dans les 4000, nous devions inaugurer un nouveau quartier réhabilité, a déclaré Gilles Poux. Etant donné le drame de dimanche, cela a été reporté. Mais le principe de rénovation reste bien d'actualité étant donné ce qui s'est passé". Gilles Poux a également annoncé que l'immeuble Balzac, longue barre vétuste de 15 étages où résident 250 familles, allait être démoli fin 2006. "Le principe de la restructuration du quartier de la barre Balzac et des 4000 est d'en faire un lieu accessible, pour sortir de l'enfermement et recréer des conditions de sécurité". Le nouveau visage des 4000, dont les travaux sont quasiment terminés, comprend notamment un nouveau centre commercial et un bâtiment neuf de 3.500 m2 destiné à l'accueil de jeunes entreprises. Des logements seront construits durant l'été et un nouveau poste de police a été créé au coeur de la cité.
Source : http://www.lagazettedescommunes.com/actualite/actu_ld.asp?id=9256

Gageons qu'avec un nouveau commisariat et quelques immeubles en moins les habitants des 4000 (qui ne le seront d'ailleurs plus) connaitront un vie paisible loin de la ségragation sociale et raciale.

JNS