<< Qu'on ne ne vienne pas nous chanter des airs de berceuse; tout un peuple est désormais en marche, d'un pas assuré, vers un magnifique destin. Dans l'atmosphère de victoire, de confiance et de discipline qui s'étend sur le pays, oui, Tout est possible aux audacieux!
Tout est possible, et notre Parti a ce privilège et cette responsabilité tout à la fois, d'être porté à la pointe du mouvement.
Qu'il marche! qu'il entraîne! qu'il tranche! qu'il exécute! qu'il entreprenne! et aucun obstacle ne lui résistera! Il n'est pas vrai que nos amis radicaux puissent, ou même désirent s'opposer à certaines revendications d'ordre économique, comme la nationalisation du crédit, de l'énergie électrique ou des trusts. [...]
Il n'est pas vrai que nos frères communistes puissent, ou même désirent retarder l'heure de la révolution sociale en France pour répondre à des considérations diplomatiques d'ailleurs dignes d'examen. [...]
Ce qu'appellent au fond de leur conscience collective, des millions et des millions d'hommes et de femmes, c'est un changement radical, à brève échéance, de la situation politique et économique. On ne pourrait pas impunément remettre à plus tard, sous prétexte que le programme du Rassemblement Populaire ne l'a pas explicitement définie, l'offensive anticapitaliste la plus vigoureuse.
Les masses sont beaucoup plus avancées qu'on ne l'imagine; elles ne s'embarrassent pas de considérations doctrinales compliquées, mais d'un instinct sûr, elles appellent les solutions les plus substantielles; [...] elles savent que le monde capitaliste agonise et qu'il faut construire un monde nouveau si l'on veut en finir avec la crise, le fascisme et la guerre.>>

Extrait d'un article de Marceau Pivert intitulé « Tout est possible ! » et paru dans Le Populaire le 27 mai 1936 lors de la grève générale.
Le lendemain, dans un article de L'Humanité, Marcel Giton - membre du Comité Central, du Bureau politique du Parti communiste français et, numéro 3 du parti après Thorez et Duclos - lui répond « Non ! Tout n'est pas possible ! » Preuve, s'il en est besoin, le Parti commmuniste français n'a jamais été révolutionnaire...

Voir aussi sur Marceau Pivert :
http://www.snuipp-ensemble.org/brochures/brochure-pivert.pdf
(fichier pdf avec notamment l'intégral de l'article)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marceau_Pivert

SRY