05 juillet 2006

Lire Darwich

J’ai derrière le ciel un ciel pour revenir, maisJe continue à polir le métal de ce lieu, et je visUne heure qui discerne l’invisible. Je sais que le tempsNe sera pas par deux fois mon allié, et je sais que je sortirai de maBannière, oiseau qui ne se pose sur nul arbreJe sortirai de toute ma peau, et quelques mots sortiront de ma langue sur l’amour chez LorcaQui habitera ma chambreEt verra ce que j’ai vu de la lune bédouine. Je sortirai desAmandiers, duvet sur l’écume de la mer. L’étranger est passéPortant sept siècles de chevaux. Il... [Lire la suite]
Posté par blogenrade à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]