A Marseille le parti des Verts déjà peu en avant ces dernières années se retrouve bien mal en point à peine 6 mois avant les élections municipales. Le revers électoral de 2007 sur le plan national rajouté au passage au MoDem du leader local Jean-Luc Benhamias. Ont mis un coup d’arrêt aux Verts marseillais.

Il semble aujourd’hui que malgré la volonté nationale de présenter un maximum de liste autonome à Marseille les Verts cherche plutôt le rassemblement.

Ainsi Marianne Moukamel, présidente des Verts 13 dit avoir : "entendu la volonté de la part de Jean-Noël Guérini de faire une liste ouverte, de gauche, écologique." . Les écologistes semblent juste attendre du Président du Conseil général des signes forts en matière d’environnement comme l’abandon de l’incinérateur de Fos.

La candidat socialiste pourtant farouchement opposé à l’incinération des déchets à déclarer qu’il ne le ferais pas fermer car il avait coûté trop cher à la communauté urbaine.

 

Alors Jean-Noël Guérini fera-t-il un pas vers les Verts ? ces derniers ne semblent de tout façon pas réellement en position de force face au PS pour négocier leur ralliement dès le premier tour.