Candidat aux élections municipales de Marseille en 2008, Jean-Noël Guérini arrivera-t-il à passer de gestion d’un département opulent à une ville en faillite. Le Conseil général vient ainsi de présenter un budget de rêve de 2,15 Milliards d’euros en hausse de 6,7 % avec un des taux d’endettement les plus faible de France. Jean-Noël Guérini n’en n’oublie ses échéances électorales en dotant largement la cité phocéenne. Les 118 autres communes des Bouches-du-Rhône apprécieront. Ainsi, le département supplée les errances budgétaires marseillaises en offrant 4,7 millions aux crèches de Marseille. Au total 850 millions d’euros seraient consacré à la ville de Marseille selon Hervé Chérubini, rapporteur du budget et maire de Saint-Rémy-de-Provence.