01 janvier 2008

Nouvel an et rupture d'anévrisme

Nicolas nous avait promis la rupture. Une rupture franche, implacable. Les quelques mois de règne ont pourtant montré que rien n'avait changé, après les cinq années passées par ce même monsieur au Ministère de l'Intérieur. Nicolas prend la France comme une banque. Il la braque et s'étonne que cela flambe. L'année 2008 sera une nouvelle année de hold up. Courage à vous ! Meilleurs voeux ! Aux armes, citoyens ! 
Posté par blogenrade à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]