"Marseille ce n’est pas une ville de gauche, pas une ville de droite. Elle est une ville populaire et le populaire ne répond à aucune idéologie"

 

Jean-Claude Gaudin, Métro, 22 janvier 2007