Décidemment rares auront été les communes des Bouches-du-Rhône à faire autant l’actu sur ce blog mais il semble qu’une passion est née entre cette ville et En Rade.

Il faut dire que les politiques locaux se donne de la peine pour faire parler de leur ville. Après l’idée de faire des quartiers de Istres de Landers (proposition du candidat ex-FN) voilà que se présente le "Grand Istres". Les guillemets s’imposent pour ne pas sombrer dans le ridicule.

On doit cette trouvaille à François Bernardini qui semble avoir beaucoup réfléchi à l’avenir de la ville dont il n’a pu plus être maire pendant de nombreuses années, par la faute d’un juge. "Grand Istres" c’est beaucoup de BTP : des jets d’eau, des trottoirs tout neuf, des parkings souterrains à tout les coins de rue, mais c’est aussi – et surtout – un nouvel hôtel de ville. Pour que Istres retrouve la place qui était la sienne – selon François Bernardini – il lui faut une nouvelle maison commune. Le prince est de retour construisons lui un palais. Mais le candidat nous promet dans ce nouvel établissement un espace mariage et un parking souterrain de 800 places. François Bernardini a le don de faire rêver les gens. Des projets somptueux mais qui seront certainement compliqué à financer vu que les caisses de la ville sont vides. A si seulement lui aussi avait de riches amis et un fiancée mannequin il aurait pu être bling bling.