24 février 2008

A jamais les derniers ?

Le Parti communiste marseillais est toujours le premier sur la galéjade et met beaucoup de temps à comprendre qu’il n’existe plus que sous respiration artificiel. Fidèle mitterrandien, Jean-Noël Guérini a tout d’abord refusé un accord inter-parti avec le PC… tout en ralliant l’ensemble des élus PC de Marseille et de la Communauté urbaine. Jean-Marc Coppola, le secrétaire départemental de ce parti, s’en trouva fort dépourvu et se rallia contraint et forcé pour perdre le moins possible la face. Et Jean-Noël Guérini d’enfoncer... [Lire la suite]
Posté par blogenrade à 09:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]