« Le lendemain de son élection, en 2001, Maryse Joissains passe en revue les chantiers en cours dans sa ville. A un moment son regard tombe sur un immeuble en construction. Elle s’inquiète aussitôt de sa hauteur : « Dix étages », lui répond-on. Le nouveau maire d’Aix-en-Provence contacte alors le promoteur qui lui indique que le permis de construire est déjà délivré. « peu importe, je ne veux pas de tous dans le centre-ville. Faîtes le nécessaire pour supprimer trois étages s’il vous plaît ». Devant les arguments de Maryse Joissains Massini, le promoteur ne peut que s’incliner. Cette anecdote caractérise bien le tempérament de l’élue. » - Maries de France, oct 2003

Je crois qu'après une telle déclaration d'amour il n'y a rien à rajouter.